Il y a quelques mois, nous vous avions annoncé la 9ème édition des Jeux des îles de l’Océan Indien. Ces Jeux ont eu lieu du 1er au 9 août 2015 et une chose est sûre, cette édition fut riche en rebondissements et en émotion !

Le partage de l’information, c’est utile !

Avant même le début de la cérémonie, nous étions plusieurs personnes et internautes a chercher des informations concernant la billetterie pour l’ouverture des Jeux. En vain… Aucune information sur le site officiel, pas d’article. Ah si, nous avons eu l’annonce de la vente des 1500 billets prévu pour le grand public à la télévision une fois que tout était vendu. Plusieurs familles d’athlètes, bénévoles, etc n’ont pu assister à la cérémonie.

Heureusement, un direct sur Réunion première était prévu. Plusieurs tableaux thématiques étaient prévus comme : la naissance de l’île avec le volcan, la montagne, le style urbain, l’océan. Plusieurs enfants et artistes ont participé à ce grand spectacle.

Quand la politique est plus importante que le sport…

L’autre grand couac est venu le jour même de la cérémonie d’ouverture de ces Jeux des îles de l’Océan Indien. Après avoir vu la délégation mahoraise défiler derrière le drapeau tricolore français, les comoriens ont quitté le stade. Enfin disons plutôt que les athlètes ont suivi ce que les dirigeants et autres politiciens ont décidé pour eux. Les jeux se sont donc déroulés sans les comoriens. Ce qui est vraiment dommage pour les athlètes, quand l’on sait le sacrifice que cela représente et certainement la fierté qu’ils avaient a participer à cette grande compétition.

Encore une histoire de drapeau …

Le mercredi 4 août il a été décidé de changer la cérémonie protocolaire en jouant l’hymne des jeux et en brandissant le drapeau des jeux. Plus de drapeaux ni d’hymne national alors que cela fait parti de la récompense de la médaille d’or. Ce même jour, alors qu’une athlète malgache monte sur la première marche du podium avec son drapeau pour le steeple féminin en athlétisme, une responsable du service protocolaire vient lui arracher des mains. Même si cette personne n’a fait que respecter les consignes qui lui ont été données, ce fut la violence du geste qui n’a pas du tout été apprécié par l’ensemble des Malgaches ni par le public présent sur le stade Paul Julius-Bénard à Saint-Paul. Tout le public a hué ce geste et depuis ce jour les hymnes ont été chanté a capella par les délégations et le public.

Quand il y en a plus, il y en a encore !

Un nouveau rebondissement est venu du côté du volley-ball féminin. En effet, les athlètes mauriciennes et seychelloises ont demandé une réclamation contre la volleyeuse kréopolitaine Myriam Kloster. Les conditions de sa participation ont été remises en cause et il lui a été demandé de quitter la compétition. Mais avec un élan de solidarité ce fut toute son équipe et même la ligue de volley ball réunionnaise qui n’a plus voulu faire la compétition.

Voici les grands couacs visible du public lors de cette neuvième édition mais ce n’était qu’un résumé car tout était bien plus compliqué. Cependant ce qui est le plus important selon moi c’est le sport et non la politique !

Alors félicitation à tous les athlètes de l’Océan Indien et aux bénévoles !

Oui il faut le dire ! Les athlètes ont démontré leur détermination. Nous avons pu voir un beau spectacle tout au long de ces Jeux et cela a été un plaisir d’encourager les athlètes et les équipes. Merci !

jeux-des-iles-2015
jeux-des-iles-2015, source : http://www.ipreunion.com de IPR
Advertisements